Language
Champions
Nos champions
Photos
Vidéos
RAFFORT Nicolas

Le début de saison de Nicolas Raffort

« Le début de saison s’est bien passé, une bonne descente à Val Gardena avec mes premiers points en Coupe du Monde. Malheureusement celle de Santa Caterina a été annulée. Encore des petits soucis de genoux et dos mais les sensations sont bonnes et la confiance revient. Quelques jours de repos […] [+]

Champions > Nicolas Raffort > Décembre 2013 :

Décembre 2013 :

Le mois de Décembre a été très chargé et riche en émotions.
La saison de vitesse a réellement commencée par les Universiades de Trentino début décembre. Un regroupement des meilleurs étudiants du monde entier qui s’affrontent dans tous les sports de glisse (ski, fond, biathlon, hockey, patinage…). Une sorte de petits JO avant l’heure. Pour ma part je participais aux épreuves de descente, super g et slalom géant. Je termine au pied du podium en descente, une 4eme place un peu décevante mais vite consolée par une médaille d’argent le lendemain en SuperG. En géant je prend la 15eme place d’une course relevée remportée par un autre français.
Une très belle expérience qui s’est achevée avec 6 médailles pour la délégation française de ski alpin et qui a permis de partir sur une bonne lancée pour les coupes d’Europe à Madonna la semaine suivante.

A Madonna, la météo n’était pas de notre coté et les 2 SuperG programmés en début de semaine ont du être annulé. Seules les descentes ont pu se courir sur une piste relativement courte mais technique et engagée. Après un bon entrainement le matin (12eme) la 1ere descente s’est très bien passée avec au final une 8eme place encourageante. Le lendemain, malgré des conditions difficiles, j’ai profité du dossard numéro 1 pour aller décrocher mon premier podium en coupe d’Europe avec une très belle 2eme place.

Ce bon début de saison m’a permis d’être sélectionné pour la descente de coupe du monde de Bormio qui se déroulait entre Noël et le jour de l’an. Physiquement la piste la plus exigeante du circuit avec ses 2 minutes, son enchaînement de courbes techniques et surtout une neige glacée et ondulée du haut en bas. Du bon ski mais encore loin des meilleurs descendeurs mondiaux, je termine finalement 59eme à presque 4 secondes du vainqueur Svindal.

Pour la suite, juste le temps de se poser et récupérer un petit peu et c’est repartit pour un long enchainement. Jusqu’à mi février, je tourne sur le circuit coupe d’Europe de vitesse. Le but étant de marquer un maximum de points pour terminer dans les 3 premiers du classement final, synonyme de place qualificative pour le circuit Coupe du Monde la saison prochaine. Dans l’ordre, Wengen, Patscherkofel, Val d’Isère, Crans Montana et Sarental. Je vous tiendrai informé des résultats.

Bon ski et bonne année à tous !